Myoglobine dans le HIIT

Publié le par Chris

Intervalles longues ou courtes ?

Une recherche publiée dans le "European Journal of Applied Physiology" compare les effets sur la combustion des graisses de deux différentes méthodes de programme cardio à intervalles [1]. La première consistait en de courtes intervalles de 6 secondes suivies de 9 secondes de récupération. La seconde méthode était basée sur de plus longues intervalles de 24 secondes suivies de 36 secondes de récupération.

Il est important de noter que la vitesse d'exécution était la même pour les deux méthodes. Dans les deux cas, la durée du progamme était également fixée à 16 min. de course au total.

Malgré le fait que l'intensité et la durée totale des deux méthodes étaient identique, il y a eu une grande différence de résultat au niveau de l'oxydation des graisses. Dans les faits, le nombre de calorie dépensée était 3 fois plus basse dans la méthode des longues intervalles (24 secondes). Pour comprendre pourquoi l'oxydation des graisses était d'un meilleur rendement dans le programme en intervalles courtes, il est important de connaître le fonctionnement d'une substance appelée "myoglobine".

Qu'est-ce que la myoglobine ?

La myoglobine est une large protéine qui transporte de l'oxygène dans les tissus musculaires [2]. On peut l'imaginer comme un tout petit réservoir d'oxygène. La myoglobine se décharge et se recharge en oxygène continuellement dans les phases de travail et de récupération musculaire. Ce qui veut dire que plus la durée de travail augmente, plus les "réservoirs" d'oxygène de myoglobine se réduisent.

Notre métabolisme à besoin de plus d'oxygène pour brûler les graisses (en comparaison des sucres ou des protéines). Donc en cas de baisse de ces "réservoirs" d'oxygène, notre corps utilisera en priorité les sucres (hydrates de carbone) comme source d'énergie plutôt que les graisses.

Combien de temps dure un "réservoir" de myoglobine ?

La myoglobine retient suffisamment d'oxygène pour un effort d'environ 5 à 15 secondes [3]. Cela explique pourquoi une intervalle plus courte produit une meilleure oxydation des graisses. Ainsi, si le but est de perdre de la graisse, la limite de l'intervalle de travail devrait être d'environ 15 secondes. 

Comtien de temps pour la récupération ?

Cela dépend entre autre de la durée de l'intervalle de travail. Plus longue est l'intervalle de travail, plus la myoglobine prendra du temps pour se recharger en oxygène. Les études ont montré que la phase de récupération idéale est 1.5 fois plus longue que celle de travail.

Ce qui veut dire que le meilleur ratio HIIT serait:

15 secondes de travail + 22 secondes de récupération
 

Cependant, une période plus longue de récupération est conseillée au début (40 secondes). Au fil des progrès, cette durée de récupération peut être graduellement abaissée aux 20 à 30 secondes idéales.

____________________________________________________________________________

1. Christmass, M.A., Dawson, B., & Arthur, P.G. (1999). Effect of work and recovery duration on skeletal muscle oxygenation and fuel use during sustained intermittent exercise. European Journal of Applied Physiology, 80, 436-447
2. Conley, K.E., Ordway, G.A., & Richardson, R.S. (2000). Deciphering the mysteries of myoglobin in striated muscle. Acta Physiologica Scandinavica, 168, 623-634
3. Astrand, I., & Astrand, P-O. (1960). Myohemoglobin as an oxygen-store in man. Acta Physiologica Scandinavica, 48, 454-460

Publié dans HIIT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article